THE MYSTERY LIGHTS

Teenage Kicks Sessions // Vidéo par David Leprince - Photo et texte par Laëtitia Lacourt

Vous connaissez Salinas ? C'est un bled de Californie, la capitale de la laitue, où est né John Steinbeck. Ca, c'est pour les références littéraires et les Raisins de la Colère. Pour le tourisme, je vous la recommande vivement pour y avoir flâné autrefois, c'est une chouette ville non loin de Monterey, au charme un peu désuet et dont l'artère principale semble être suspendue dans le temps. Il est très agréable d'y faire étape lors d'un road trip sur la Côte Ouest en passant par Big Sur. Et si je vous parle de Salinas comme une responsable com de l'Office de tourisme en pré-retraite, c'est surtout parce que le chanteur des Mystery Lights, Mike Brandon en est originaire. Et comme dirait la Fonky Family : "jamais de la vie on oubliera d'où on vient, cherche vraiment pas à comprendre". 
 
img_6870.jpg
img_6870.jpg, by Laetitia


Revenons à nos agneaux. Groupe établi dans le Queens à New York, les Mystery Lights n'ont qu'un album à leur actif (mais quel album !!! Epuisé d'ailleurs !!!) sorti il y a 2 ans sur Wick, une ramification du label Daptone. Ce quintette de chevelus est actuellement en tournée en Europe, continue la promo de ce premier LP, annonce la sortie d'un prochain (2019, patience) et balance un 45t qui tourne sous le manteau, sur les platines et à la sortie des concerts : "Thick skin". 

Lorsque nous lui avons proposé de participer à une Teenage Kicks Session lors de son passage à Rennes (dont le principe est d'interpréter la cover de son choix, ndlr), Mike Brandon a immédiatement proposé "The Parting Glass", une chanson traditionnelle écossaise et irlandaise, souvent chantée à la fin d'un rassemblement d'amis. Elle est un peu tristounette mais, chantée par ce type au timbre punk, avec une guitare folk, dans la lueur des derniers rayons de soleil bretons, dans un parc de cité désertique derrière la MJC, et avec des grillons champêtres en guise d'Harmonica qui gueulaient comme pas deux, cette session acoustique avait ce petit goût similaire à Salinas : un charme désuet dont les minutes m'ont parues comme suspendues dans le temps...
 
THE MYSTERY LIGHTS - The Parting Glass (Irish traditional song cover), by Laetitia


Généreux, simple, patient, attentionné, Mike Brandon s'est pris au jeu, trop content de gratouiller une guitare qu'il ne connaissait pas. Il nous propose une seconde reprise et pioche parmi ses dieux, les Kinks. Nous, on jubile intérieurement. La voix est d'une évidence (et ressemblance) dingue. 
 
THE MYSTERY LIGHTS - Mindless Child of Motherhood (The Kinks cover), by Laetitia


 
Mindless Child of Motherhood - The Kinks, by Laetitia


Les prochaines dates de leur tournée : 
12/07 France, Aix-Les-Bains, Musilac festival 
13/07 Germany, Mainz, Kulturclub schön 
14/07 Netherlands, Haarlem, Kliko Fest 
15/07 Belgium, Brugge, Cactusfestival
19/07 Germany, Köln, Baumann & Sohn
20/07 Netherlands, Nijmegen, Valkhof festival 
21/07 Netherlands, Leeuwarden, Welcome To The Village 
24/07 Spain, Santander, City Feasts
25/07 UK, London, 100 Club
26/07 UK, Brighton, Sticky Mikes
28/07 France, Sète, Sous Les Rochers La Plage
03/08 Poland, Katowice, OFF Festival, Katowice 
04/08 Belgium, Liège, MicroFestival 
11/08 Switzerland, Eggersriet, Sur Le Lac Festival
16/08 Portugal, Parades, Paredes De Coura