En fouillant dans les bacs #46

The Dwarves (Take back the night) // Par Miguelito Lovelace

A l'occasion de la sortie du quinzième album des san franciscains, c'est l'occase ou jamais de parler enfin de ces bons gars !

Adeptes d'un style, le punk rock tendance californienne, dont on ne parle pas souvent dans ces colonnes, ils perpétuent un mouvement qui date grosso modo d'une quarantaine d'années. Né à la fois dans les deux métropoles californiennes de SF et LA au débit des 80's grâce au Dead Kennedys et Black Flag, il connaitra son premier âge d'or peu après avec les Adolescents, Descendents ou encore Bad Religion. Le climax sera ensuite atteint avec les succès commerciaux des Offspring, Green Day et consorts dans les 90's.

Et les Dwarves dans tout ça ? Créés en même temps que leurs collègues, ils écumeront le pays dans tous les sens, signeront chez Sub Pop (Home of Nirvana) avant de s'en faire virer comme des malpropres car leur sens assez personnel de l'humour laisse semble-t'il de marbre les boss du label...
Reformation en 97 puis une ribambelle d'albums aux pochettes parfois douteuses mais qui me font, perso, bien marrer !
Musicalement ils ont eu le bon goût de ne pas prendre le tournant du hardcore pseudo metal pour délivrer des titres courts – hyper rarement au-delà des deux minutes – avec des influences pop punk de plus en plus marquées.

Pour cette quinzième livraison ça turbine toujours autant, les paroles sont toujours aussi décalées et leur humour plein d'auto-dérision punk n'a pas pris une ride. J'ai la vague impression que tant que la santé sera là on aura chaque année un nouvel album des nains....
 
The Dwarves-Take back the night, by Laetitia